François Koundou CAYATTE, PhotoJournaliste et Réalisateur

0 Comments

J’ai découverts la photographie aux côtés du PhotoJournaliste et Réalisateur Franco-Tchadien, François Koundou CAYATTE, alors reportage photographique pour le magazine de bord de Air Afrique, à qui je servais de guide touristique pour des reportages photo.

C’est de François Koundou CAYATTE que je tiens mes atouts d’observation de la nature, du détail, de l’endurance, de persévérance, toutes qualités qui m’offrent aujourd’hui l’opportunité d’explorer et d’exposer mon potentiel artistique et photographique.

Le parcours de photographe de François Koundou CAYATTE aura commencé aux alentours de 1987. Il aura exercé principalement dans le secteur du photojournalisme.

Au début de sa carrière, il a collaboré avec des agences telles que Kyrnéa Press, Im’Média, Sipa, pour la couverture de sujets d’actualité politique et sociale à International (Moyen Orient, Europe, Afrique).

Puis, prends ancrage sur le continent africain. Il travailla comme Reporter photographe pour Jeune Afrique Économie et Grand Reporter au sein de la rédaction de l’Autre Afrique, sur des sujets politiques, économiques et de société.

Parallèlement à son métier de Reporter Photographe, il construit et anime des stages et des ateliers photo et vidéo dans le cadre d’activités socioculturelles.

François Koundou CAYATTE fera une brève incursion dans le monde de la réalisation cinématographique avec un court-métrage de fiction intitulé « Marie ou un rêve d’en France ».

La communication institutionnelle, l’événementiel et la photographie de plateau cinéma font partie de ses domaines d’intervention.

Au crépuscule de sa vie, il créé FKC Images, pour proposer son savoir-faire et mes compétences, avec Marseille comme port d’attache et l’Afrique comme continent de référence.

En août 2012, il part en reportage au Burkina Faso et y restera, jusqu’à ce que la mort nous l’arrache, le vendredi 04 Octobre 2013, à Ouagadougou, la capitale burkinabè.

Categories:

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :